ETF (exchange-traded fund)

De Le Wiki Bourse Attitude

Définition


Un ETF (exchange-traded fund ou tracker fund ou simplement tracker), en français FNB (fonds négocié en bourse) ou fonds coté en bourse, ou encore fonds indiciel est un type d'investissement collectif qui combine les caractéristiques d'un fonds commun de placement et d'une action cotée en bourse.

Les ETF sont devenus populaires en raison de leur liquidité, de leurs frais généralement bas, de leur diversification instantanée et de leur facilité de négociation sur les marchés boursiers. Ils offrent aux investisseurs une manière efficace de gérer et de diversifier leur portefeuille.

Note Pour aller plus loin : Choisir un ETF

Les caractéristiques des ETF

Réplication d'indice

La réplication d'indice est un concept central dans le fonctionnement des fonds négociés en bourse (ETF) et d'autres produits d'investissement qui cherchent à suivre la performance d'un indice boursier spécifique. La réplication d'indice vise à reproduire de manière étroite les mouvements et la composition d'un indice de référence afin que les performances de l'instrument financier reflètent celles de l'indice sous-jacent.

Il existe généralement deux méthodes principales de réplication d'indice : la réplication physique et la réplication synthétique.

Le choix entre ces deux méthodes dépend souvent des objectifs du fonds, des coûts associés à chaque méthode, de la liquidité des actifs sous-jacents, et d'autres considérations spécifiques au gestionnaire de fonds. La réplication physique est plus courante pour les fonds indiciels (ETF) qui cherchent à suivre étroitement la performance d'un indice spécifique.

Réplication physique

Dans cette approche, le gestionnaire du fonds achète effectivement les actifs qui composent l'indice en proportions similaires à celles de l'indice lui-même. Par exemple, si un indice se compose de 100 actions de différentes sociétés, le gestionnaire achètera ces 100 actions dans des proportions équivalentes. Cela nécessite une gestion active du portefeuille pour maintenir la composition en phase avec l'indice.

Réplication synthétique

Dans cette approche, le gestionnaire du fonds n'achète pas nécessairement tous les actifs sous-jacents de l'indice. Au lieu de cela, il utilise des instruments dérivés tels que des contrats à terme ou des swaps pour reproduire la performance de l'indice. Cette méthode peut parfois être plus complexe et impliquer des coûts supplémentaires, mais elle offre une certaine flexibilité.

Note Pour compléter la lecture : Réplication des ETFs : comment ça marche ?

Diversification

La diversification est un principe fondamental de la gestion de portefeuille visant à réduire le risque global en répartissant les investissements sur différents actifs, classes d'actifs, secteurs, régions géographiques ou instruments financiers. Le but est d'atteindre un équilibre entre rendement potentiel et risque en évitant de concentrer trop fortement les investissements dans une seule position ou catégorie d'actifs.

Les ETF offrent une diversification instantanée, car ils détiennent généralement un panier d'actifs sous-jacents. Cela permet aux investisseurs d'avoir une exposition diversifiée à un marché ou à un secteur spécifique sans avoir à acheter individuellement chaque titre.

Diversification Géographique

Investir dans des marchés financiers de différentes régions géographiques.
Cela peut inclure la diversification entre marchés développés et émergents, entre différents pays, continents, etc.

Diversification Sectorielle

Investir dans des secteurs spécifiques tels que la technologie, les biotechnologies, l'énergie renouvelable, etc.

Diversification par Secteur Économique

Répartir les investissements entre différents secteurs économiques, tels que la technologie, la santé, l'énergie, la finance, etc.

Diversification par Classe d'Actifs

Actions : Investir dans des actions de différentes entreprises réparties sur différents secteurs.
Obligations : Diversifier les investissements entre différentes obligations émises par des gouvernements, des entreprises ou d'autres entités.
Matières Premières : Inclure des matières premières telles que l'or, le pétrole, ou les métaux précieux dans le portefeuille.

Diversification par Style d'Investissement

Growth vs. Value : Investir dans des actions de croissance (growth) qui sont attendues pour augmenter rapidement leurs revenus et leurs bénéfices, ou dans des actions de valeur (value) qui sont considérées comme sous-évaluées par rapport à leurs fondamentaux.

Diversification par Stratégie d'Investissement

Dividendes : Inclure des actions de sociétés qui versent des dividendes réguliers.
Gestion Passive vs. Active : Combiner des investissements dans des fonds indiciels (gestion passive) et des fonds gérés activement pour diversifier les approches de gestion.

Cotation en bourse

Chaque ETF est associé à un symbole boursier unique qui est utilisé pour l'identifier sur le marché. Les investisseurs utilisent ce symbole pour acheter ou vendre des parts de l'ETF sur la bourse.

Contrairement aux fonds communs de placement, dont les transactions sont généralement effectuées à la clôture de la journée de trading, les ETF peuvent être négociés tout au long de la journée comme des actions ordinaires. Cela offre aux investisseurs une plus grande flexibilité pour entrer ou sortir de leurs positions à des moments qui leur conviennent.

Le prix des parts d'un ETF sur le marché est déterminé par l'offre et la demande. Il peut fluctuer tout au long de la journée en fonction de l'activité des investisseurs. Le prix de l'ETF est généralement très proche de la valeur liquidative nette (VLN) de ses actifs sous-jacents en raison du mécanisme d'arbitrage.

La cotation en bourse des ETF est l'une des raisons de leur popularité croissante, car elle offre aux investisseurs une flexibilité, une transparence et une liquidité accrues par rapport à d'autres types de fonds d'investissement.

Frais

Les frais de gestion des ETF sont généralement inférieurs à ceux des fonds communs de placement traditionnels. Cela est souvent dû à une gestion passive du portefeuille, car la plupart des ETF visent à reproduire passivement la performance d'un indice plutôt que de chercher activement à sur-performer le marché.

Toutefois, il est important pour les investisseurs de comprendre l'ensemble des frais associés à un ETF avant de prendre des décisions d'investissement. Un ratio de frais totaux (TER) est souvent fourni dans la documentation de l'ETF pour aider les investisseurs à évaluer l'impact des coûts sur leurs rendements potentiels. Les frais peuvent varier considérablement d'un ETF à un autre, et choisir un ETF avec des frais compétitifs peut avoir un impact significatif sur la performance à long terme de l'investissement.

Structure ouverte

La structure ouverte des ETF fait référence à la capacité de ces fonds d'émettre de nouvelles parts ou de racheter des parts existantes en réponse à la demande du marché. Cette caractéristique différencie les ETF des fonds communs de placement traditionnels, qui ont une structure fermée et émettent un nombre fixe de parts.

Lorsqu'il y a une demande croissante pour des parts d'un ETF, des entités spéciales appelées "teneurs de marché autorisés" (Authorized Participants, AP) peuvent créer de nouvelles parts. Les AP sont généralement des grandes institutions financières qui ont conclu des accords avec la société de gestion de l'ETF.

Pour créer de nouvelles parts, les AP apportent à la société de gestion de l'ETF un panier d'actifs sous-jacents qui correspond à la composition de l'indice de référence de l'ETF. En échange de ces actifs, les AP reçoivent des parts d'ETF qu'ils peuvent ensuite vendre sur le marché secondaire.

De manière inverse, lorsque des investisseurs souhaitent vendre des parts d'un ETF, les AP peuvent racheter ces parts en échange de l'actif sous-jacent. Cela permet de maintenir l'alignement entre le prix de l'ETF sur le marché et la valeur réelle de ses actifs sous-jacents.

La structure ouverte des ETF permet une création et un rachat flexibles de parts en réponse à la demande des investisseurs, contribuant ainsi à maintenir la liquidité et à aligner le prix de l'ETF sur la valeur réelle de ses actifs sous-jacents.

Arbitrage

Un mécanisme d'arbitrage aide à maintenir le prix de l'ETF proche de la valeur liquidative nette (VLN) de son portefeuille sous-jacent. Les spécialistes de l'arbitrage peuvent acheter ou vendre des parts d'ETF sur le marché secondaire et échanger ces parts contre les actifs sous-jacents, contribuant ainsi à aligner le prix de l'ETF sur la valeur réelle de ses actifs.

L'arbitrage des ETF est un mécanisme essentiel qui favorise l'efficacité des marchés financiers, en garantissant que les prix des ETF reflètent de manière précise la valeur de leurs actifs sous-jacents.



Cette page appartient aux catégories : ETF | Notions de base